LA CRÈCHE / PESSEBRE DE SANT VICENS

Regarder et écouter - cliquer sur le volume

"DANS LA QUIÉTUDE DES FOYERS"

Conte de Noël de Gabrielle DuBasqui

Télécharger la bande son du conte

5 mn.

en français

UN PAYS CATALAN IMAGINAIRE DU DÉBUT DU XXE SIÉCLE

Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.  ( Winston Churchill ).

 

La crèche de Sant Vicens fête cette année son 71ème anniversaire. Alors plongeons nous dans ce passé, dans ces belles traditions et coutumes de notre pays catalan, dans cet atmosphère poétique qui apporte chaleur et réconfort, pour se projeter dans un futur tout aussi rassurant et lumineux.

 

Laissez vous guider par la voix d’Emmanuelle Malé (prise de son et film d’Olivier Moulaï), pour traverser les montagnes cerdanes et retrouver la petite fille aux allumettes qui s’est perdu dans la forêt. Rassurez-vous, elle arrivera à temps pour partager la veillée de Noël avec tous les siens.

 

Conte “Dans la quiétude des foyers” de Gabrielle DuBasqui. Santons de Conrad Paris. Maquettes Laurent Bauby et Claire Bauby Gasparian. Décors Claire Bauby Gasparian, Marie-Angèle Bauby et Paul Bauby.

 

 

Renseignements

+33 (0)4 68 50 02 18 – bauby@wanadoo.fr

 

Horaires

la crèche est visible de l'extérieur

tous les jours de 10h à 12h et de 14h30 à 19h

 

Fermé le dimanche matin et le lundi matin

Fermé les 25 décembre et 1er janvier 2020

CONTE DE NOËL "DANS LA QUIÉTUDE DES FOYERS" 
Télécharger la bande son du conte

Conte de Noël à la façon de Hans Christian Andersen de Gabrielle DuBasqui

Là-haut dans la montagne, le crépuscule scintille le long d’un épais manteau neigeux. La lumière disparait dans de grands éclats bleutés.

 

Sous un ciel bas et cotonneux, promesse d’une nouvelle chute de neige, l’air glacé pique les visages, les patineurs voltigent une fois encore, les skieurs entament une dernière descente avant de regagner les chalets, tout à leur joie de retrouver les leurs.

 

Entre agitation fébrile et fumets de cuisine, viandes rôties, plats en sauce et parfois caramel roussi, s’annonce une belle veillée de Noël, près des chats et des feux qui ronronnent déjà. Dans la quiétude des foyers. 

 

Quiétude ? Pas pour tous. Un grand-père et une grand-mère sont rongés d’angoisse. Leur petite fille, partie en forêt avec son chien, couper du houx, devrait être rentrée depuis longtemps !

 

Insouciants, la gamine et le petit toutou blanc et roux se sont rapidement éloignés, sautant à pieds et à pattes joints dans la neige immaculée. Les voilà perdus, épuisés à force de gambader. Les flocons se remettent à tomber, d’abord en douceur, puis très vite en rangs serrés. Le monde si beau jusqu’alors devient soudain hostile. Blottis l’un contre l’autre, la fillette et son ami, mouillés et frigorifiés, claquent des dents. L’enfant enfonce sa main gelée dans la poche droite de sa jupe détrempée. Qu’est-ce que… ? Ses doigts engourdis en extirpent une petite boîte rectangulaire. La boîte d’allumettes que lui a confiée sa grand-mère pour allumer la flambée du réveillon ! Il n’en reste que trois. De quoi gagner tout de même quelques instants de chaleur et de lumière.

 

Elle craque la première.

 

Dans un halo fantastique, apparaissent alors devant elle, sur la grand’place du village, ses grands-parents, visages tendus, en grande discussion avec le maire, les hauts dignitaires en hauts de forme et l’appariteur. Ils parlent fort, agitent les bras. C’est certain, ils vont venir la chercher ! Ils… L’allumette s’est consumée… Voilà à nouveau la petite fille et l’animal prisonniers de la nuit épaisse et glaciale. Le chien se met à japper.

 

La petite gratte aussitôt la seconde allumette. Un autre tableau se dessine sous son regard étonné et l’éclaire d’une note d’espoir. Là-bas, à l’Ermitage, le curé organise une procession. Pour eux ! Entourées de moines et de religieuses, deux fillettes de sa classe soutiennent la Vierge de Font-Romeu. De leurs bouches s’envolent de fines volutes blanches. Le murmure des prières traverse la solitude glacée… hélas, il lui faut lâcher l’allumette qui brûle ses doigts… ce n’est que le souffle du vent qui arrache des gémissements aux sapins…

 

L’enfant et son compagnon à la belle fourrure désormais alourdie de glaçons patientent tant qu’ils le peuvent puis finissent par enflammer le troisième bâtonnet. Le dernier. Ils n’en croient ni leurs yeux ni leurs oreilles ! Ils sont tous là ! Ils crient leurs noms. Les bûcherons, le garde-chasse et les chasseurs pour une fois côte à côte, les bergers avec leurs troupeaux, même les skieurs et les patineurs, le facteur à vélo, pédalant de toutes ses forces, les porteurs d’eau…. Ils s’époumonent. Derrière le porte-lanterne qui ouvre la marche, la petite aperçoit son ami, le vieil homme en houppelande accompagné de son fidèle Saint Bernard. L’allumette, carbonisée, tombe à ses pieds… Mais… ce n’est pas une vision ! Le gros chien et le vieillard arrivent les premiers jusqu’à elle !

 

Et en ce soir si particulier, le chef de gare arrête exceptionnellement le train jaune afin que la joyeuse troupe regagne au plus vite les chalets. Pour tromper l’attente, les grands parents, les enfants et les amoureux à nouveau souriants ont fini d’y dresser les tables, chargées de victuailles. Dès le premier coup de sifflet, les musiciens entament une cobla et le photographe se prépare à immortaliser les embrassades. Maintenant, la veillée de Noël peut commencer dans la quiétude des foyers. 

 

De tous les foyers.

2560x1600_px_Ceramics_digital_art_profil

+33 (0)4 68 50 02 18

adresse

par facultatif design - 2021

© Sant Vicens Céramiques - 2021
Sant Vicens - Céramiques - Perpignan
logo_sant_vicens_contour_blanc_trans.png

Sant Vicens vous accueille

du mardi au vendredi de 14h à 18h

E.SHOP – CLICK&COLLECT - RÉSERVATIONS ATELIERS

Pays catalan | Collections | Accessoires | Noël | Bons cadeaux 

 

Visites guidées gratuites d'avril à octobre

En dehors de ces horaires

ouverture sur rendez-vous au +33 (0)6 11 05 22 01